Je déteste travailler sous pression…

Mais c'est génial ! J’avais tout planifié. Trois mois. De septembre à fin novembre, grand maximum, en y allant tranquille. Pour 24 nouvelles de l’Avent que je prévoyais d'écrire, on était laaaaaaarge. C’est que depuis le temps, je me connais tout de même : je sais que je suis capable d’écrire une nouvelle tous les …

Lire la suite de Je déteste travailler sous pression…