Le Tueur Sans Nom a le vent en poupe

Coucou tout le monde !

Un très court billet ce matin mais pour une GROSSE INFO : Le Tueur Sans Nom est aujourd’hui mis en avant par Amazon dans une offre éclair exceptionnelle ! Le roman vous est donc proposé à moins d’un euro en ce lundi 6 mars UNIQUEMENT.

Si vous avez envie d’aider votre écriveronne, ce serait super que vous partagiez le plus possible cette information sur vos réseaux. Si cela vous intéresse, je vous dirai en toute transparence ce que m’a apporté cette promotion en terme de quantité de livres vendus (dites-moi en commentaire si vous voulez le savoir).

livre-3d-v002-tsn-couv-def

Il me reste juste à vous redonner le lien de mon thriller et à croiser les doigts pour qu’un petit miracle se produise : il est aux portes du TOP100 depuis des semaines, s’il pouvait y entrer…

Très bon lundi à tous !

Bisous (ouaip, comme ça, et paffe, j’vous claque la bise !)

Enregistrer

Publicités

Le Tueur Sans Nom : c’est parti !

Allez, hop, on y est !

Depuis ce matin, mon nouveau roman est en ligne sur Amazon. La mise en ligne a été très rapide hier puisqu’il a été accepté en moins d’une heure, à ma grande surprise. Bref, j’ai dû tomber sur un bon créneau horaire pour proposer mon livre ! 😉

LIVRE 3D v002 TSN COUV epub 1

Mais de quoi parle-t-il ? Petit résumé…

Des familles entières sont assassinées dans la région parisienne et les flics sont sur les dents. Aucun lien ne semble les relier les unes aux autres, si ce n’est la façon particulière dont le tueur se débarrasse des enfants. Très vite, le lieutenant Karen Spergo soupçonne que l’enfance du psychopathe est liée à ces crimes horribles, mais parviendra-t-elle à lire son histoire dans le sang qu’il laisse derrière lui ?

En bref

Un bon gros polar dans lequel je me suis permis bien plus de choses que d’habitude… Oui, votre écriveronne s’est lâchée ! Au fil des ans, mon écriture a évolué et je sens que mes histoires aussi. Elles se noircissent… Enfin, ce n’est que mon avis, vous me donnerez le vôtre ! 🙂

Et à propos d’avis, voici quelques avis de blogueuses littéraires qui ont lu cet épisode en avant première.

Tribulations littéraires : « J’avais lu juste avant un policier avec comme personnage principal une femme lieutenant totalement clichée et ça m’a fait du bien de voir que là, oui Karen est une dure à cuire et en même temps il le faut bien vu son métier, mais que l’auteure n’a pas oublier aussi que c’est une femme qui a des projets et des envies et de voir qu’elle a préféré créer un personnage qui nous semble vraiment humain et pas une machine de guerre qui arrête tous les méchants de l’histoire. »

Sophie Songe : « L’enquête ne fait que commencer, et on a des sueurs froides… On sent que c’est le début d’un cercle infernal qu’il  faut à tout prix arrêter. Se rapprocher du tueur, identifier son profil à partir du mode opératoire va devenir la tâche de Karen et une envahissante obsession. »

Les lectures de Blandine : « Un petit point sur le style de l’auteure qui est vraiment très agréable à lire. J’ai pris un réel plaisir pendant les quelques pages de ce premier épisode. »

Allez, j’espère que je vous ai ouvert l’appétit… Il est donc temps de vous jeter dessus ! Surtout que chacun des 4 épisodes ne sera qu’à 0,99€.

Dates de sortie des prochains épisodes :

  • 10 avril : épisode 2
  • 20 avril : épisode 3
  • 30 avril : épisode 4
  • 13 mai : l’intégrale inédite

Bilan KDP Avril 2015

Je refais un billet pour vous parler de Kindle Direct Publishing puisque le premier vous a plut. Ce mois-ci, j’ai deux livres en vente numérique sur Amazon Lundi 30 mars (J1) : Voilà plus d’une semaine que je me dis … Lire la suite

Quand les rus forment une cascade impétueuse

Ouais, impétueuse, parce que cet adjectif est trop classe et que je n’arrive jamais à le caser dans mes bouquins (bon, il est un peu ringard aussi, j’avoue !)…

Mais revenons à notre cascade. Non, je ne suis pas partie pour vous faire un cours de sciences et vie de la Terre (quoi que, ne me cherchez pas trop non plus !), je vais plutôt vous parler marketing des ebooks.

STOOOOP !! Inutile de vous sauver, lâchez cette souris sans geste brusque, oui, je sais, parler de comment vendre un livre dans un pays qui fantasme sur l’écriture, est tabou. Pourtant, pourquoi croyez-vous que vous ayez tous les Goncourt dans votre bibliothèque ? Parce que les éditeurs n’ont pas ce genre de tabou et savent comment vous faire acheter leurs bouquins même quand ils sont nuls… Ah, non, ça ne se dit pas ça, encore un truc tabou, je barre !

OLYMPUS DIGITAL CAMERACes derniers jours se succèdent des billets sur la réussite ou les échecs des ventes dans l’auto-édition et du marketing lié à cela. Je suis ces billets car, débutante dans le domaine (ouais, bon, pas tout à fait, mais en numérique, si !), je me pose encore plein de questions sur comment promouvoir mes livres. Qu’est-ce qui vous fait cliquer, vous lecteurs, sur une couverture plus que sur une autre ? Qu’est-ce qui vous fait finaliser un achat de livre ? Le prix entre-t-il en compte ? Quelle est la place du résumé de la quatrième de couverture ? (Si vous voulez fournir des réponses à ces questions qui me turlupinent, n’hésitez pas dans les comm de ce billet !) 😉 Mais surtout : quelles actions puis-je mettre en place pour faire découvrir mes livres aux millions de personnes qui ne savent même pas qu’ils existent (ah, les sagouins !) 😉

Tout a commencé avec Thibault Delavaud qui livre un billet-mémoire sur son activité numérique des derniers mois et déplore que s’il baisse les bras du côté marketing, les ventes baissent aussi. Il indique aussi que la concurrence est plus féroce mais, comme beaucoup d’entre nous, il ne la craint pas : il y a bien assez de lecteurs et de livres différents autoédités pour que chacun trouve sa place !

D’ailleurs, comme il ne faut laisser passer aucune occasion, je vous rappelle que Le journal de L. cartonne sur Amazon (oh ça va, j’exagère à peine !) et que vous pouvez vous le procurer en cliquant sur l’image suivante pour le prix dérisoire de 0,99€ !

LIVRE 3D v002 livreL PrixPolar

Puis, ce fut au tour de Guy Morant d’ajouter sa pierre en nous parlant de ses stratégies marketing actuelles. La liste d’abonnés est mise en avant avec un subtil scrolldown (Guy, si vous me lisez, j’en souris encore… Vous allez voir que je vais finir par cliquer, comme quoi ça marche cette fenêtre !) qui n’apparaît que tous les trois mois. La liste d’abonnés, un appui indispensable pour les auteurs qui leur permet de tisser des liens privilégiés avec vous, lecteurs, dans un donnant-donnant où tout le monde y gagne.

Donc, j’en profite bien sûr : si vous voulez vous faire chouchoutez par votre écriveronne, abonnez-vous au programme « Faites-vous chouchouter » et recevez des infos, des actus, des promos en exclusivité et une nouvelle inédite ! (Et en même temps, passez sur le site de Guy pour faire pareil, vous allez voir, ils sont chouettes ses articles !).

mailchimp

Participez au programme « Faites-vous chouchouter » pour découvrir des informations et des avantages exclusifs. (Là, juste en haut à droite) 🙂

Et enfin, ce fut le tour de Chris Simon de nous parler de ses stratégies marketing en mettant en avant une foire aux cadeaux spéciale auto-édition qui devrait bientôt avoir lieu : encore une stratégie innovante qui a pour but très clair d’unir les auto-édités pour montrer aux lecteurs encore sceptiques que, nous aussi, nous pouvons rivaliser avec les grandes maisons d’édition.

Certes, tout reste à inventer : nous n’avons pas les moyens de mettre de la pub pour nos livres dans les journaux ou les magazines, mais nous sommes très présents dans votre quotidien sur les réseaux sociaux. Parmi les auteurs édités et connus, il y en a peu qui prennent vraiment le temps de discuter avec vous, sans l’intermédiaire d’un Community Manager. C’est peut-être aussi cela la force des auto-édités : supprimer les intermédiaires en vous et nous, être au plus près des avis de ses lecteurs, avoir une gloire discrète ? Bref, être accessibles.

Voilà pourquoi mon billet ne s’appellera pas « ricochet » comme celui de Chris Simon, mais « Ou quand les rus forment une cascade impétueuse ». Les rus, c’est nous, la cascade notre avenir… peut-être ?

cascades

PS : Alors ? Vous voyez bien que c’est pas vilain-pas-beau le marketing des bouquins, hein ?

KDP : Décollage d’un premier roman numérique

Je commence ce billet-mémoire alors que mon livre est sur Amazon depuis deux jours… Alors le terme « décollage » est très largement démesuré ! 🙂 Mais je veux me souvenir (pour mes vieux jours !) de ce que vit ce roman … Lire la suite

L’arbre de Johanne (enfin!) en numérique

Il était temps, me direz-vous…

Oui, je sais, depuis le temps que l’on en parle. Mais les grandes avancées doivent se préparer et, comme dit le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre.

Donc, lundi soir dernier, j’ai chaussé mes lunettes de compétition pour lire le contrat de mise en ligne d’Amazon, et je me suis lancée… En deux heures, tout était rempli. En une nuit, mon premier roman numérique était en ligne. Séquence émotion… Je vous ferai un billet pour vous expliquer un peu mieux la démarche de mise en ligne pour ceux que cela intéresse, mais pas tout de suite car ce n’est pas le but de ce billet-ci.

L'arbre de Johanne en numériqueCar là, maintenant, tout de suite, je veux surtout vous faire une proposition (malhonnête, il va sans dire !).

Comme tout livre auto-édition, L’arbre de Johanne a besoin de se faire connaître. Vous êtes des milliers (et je pèse mes mots !) à l’avoir lu et quelques centaines à suivre mon aventure d’écriveronne de près. Et aujourd’hui, j’ai besoin de vous. J’ai besoin d’un petit coup de pouce pour que L’arbre de Johanne en version numérique sorte de l’ombre.

Comment ?

Facile : allez sur la page de vente du livre et laissez votre avis (car il y a de grande chance pour que vous ayez déjà lu la version papier !) 😉

Toujours aussi facile : partagez l’événement de lancement du livre sur vos réseaux sociaux. Twittez sa parution (#ArbreDeJohanne), facebookez son arrivée, pinterestez (si ça se dit tout ça !) son décollage…

Pour les plus impliqués : profitez de la promo de lancement de ce week-end en achetant le livre à 0,99€ (au lieu de 3,95€) et offrez-le à ceux que vous aimez !

Bref, faites savoir haut et fort que L’arbre de Johanne est en numérique ! 🙂

Merci d’avance pour votre aide et à très vite pour de nouvelles aventures !

LIVRE 3D v002 GRANDcommentaire blog1